Passer au contenu principal

Flash marchés du 28 août au 1er septembre 2017


 

le 4/09/2017

 

Environnement économique

 

États-Unis : la semaine a une nouvelle fois été marquée par des statistiques meilleures que prévu. L’indice de confiance des consommateurs (Conference board) s’est amélioré en août pour revenir à son plus haut niveau annuel (122.9). La croissance de l’économie américaine, tirée par la consommation des ménages, a été relevée à 3 % au deuxième trimestre. Sur le marché du travail, 237 000 emplois ont été créés dans le secteur privé en août (statistiques de l’ADP) mais la variation des emplois non agricoles est en baisse (156 000 en août contre 189 000 en juillet) et la croissance des salaires reste faible (+0,1% sur le mois).

 
Zone euro : les premières estimations d’inflation (IPCH) ont été publiées dans plusieurs pays de la zone euro pour le mois d’août. Ces estimations sont supérieures aux attentes avec une progression plus importante pour l’Allemagne (+1,8%) et l’Espagne (+2%), contre une hausse de 1% pour la France. En zone euro, l’inflation (IPC) est ressortie à 1,5% contre 1,3% en juillet. Le taux de chômage, qui était déjà au plus bas depuis février 2009, est resté inchangé à 9,1% en août.
 

Marchés financiers


Taux : même si l’inflation continue de progresser vers l’objectif de 2% en zone euro, il est peu probable que la BCE prenne une décision lors de sa prochaine réunion le 7 septembre. Aux Etats-Unis, malgré la déception sur les chiffres de l’emploi, la Réserve fédérale devrait profiter des bonnes statistiques économiques pour annoncer un resserrement graduel de sa politique monétaire lors de la réunion du 20 septembre (réduction de son bilan) mais la probabilité d’une hausse des taux en décembre reste faible (38%).

Actions : les tensions sur l’euro (qui a coté plus de 1,20 dollar mardi 29 août) et avec la Corée du Nord ont fait chuter les indices en début de semaine. Le CAC 40 est passé sous la barre des 5000 en séance mardi. A partir de mercredi, les bons chiffres publiés aux Etats-Unis et en Europe ont inversé la tendance. En retombant à 1,18, le dollar a permis aux indices européens de terminer la semaine en hausse (EuroStoxx 50 : +0.16%). Le S&P 500 termine également en hausse à +1,36%.

Rédigé le 4 septembre 2017

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
Partager :  Partager par e-mail
Envoyer cette page par e-mail



Séparer les adresses e-mail par des points virgules




acces directs
Contacter un conseiller